Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

C’est quoi le Graymail ?

Le graymail, entre spam et courriel légitime

Le graymail est devenu si important qu’il menace aujourd’hui l’existence même du courriel comme moyen de communication. Mais qu’est ce que le graymail exactement ? Définition.

Si 82% des utilisateurs sont mécontents de leur boîte aux lettres électronique (Source : Gartner Magic Quadrant 2013), c’est en grande partie à cause des spams… Et du graymail !

Entre gris clair et gris foncé

Le graymail représente tous ces courriels non prioritaires, que l’on reçoit en masse, mais qui ne sont pas des spams pour autant : à un moment donné, l’utilisateur a donné son adresse mail (souvent à une marque, une enseigne ou une entreprise) et son accord (Opt In) pour recevoir des messages régulièrement. C’est notamment le cas lors d’une inscription sur un site Internet (notamment de e-commerce) ou lors de la délivrance d’une carte de fidélité dans un magasin (alimentation, vêtements, etc.). Mais les nombreuses notifications envoyées par mail depuis les réseaux sociaux ou les forums peuvent également être considérées comme du graymail.

Le graymail se différencie donc du spam, lequel envoie des mails (parfois frauduleux) non sollicités, à des fins lucratives, après avoir obtenu des adresses e-mail valides de différentes façons : piratage de bases de données, collectes automatiques sur les pages web (commentaires, forums, etc.), rachats de contacts sur le marché noir ou auprès d’agences de marketing peu scrupuleuses.

Le graymail, sujet de désaccords

Si les utilisateurs en ont ras la corbeille de ces mails impersonnels et non-prioritaires qui encombrent leur boite de réception, les publicitaires et les fournisseurs de messagerie ne voient pas d’un bon œil les éventuels dispositifs de filtre (classement automatique du graymail dans des sous-dossiers de réception, désinscription en un clic).

En effet, les publicitaires et les enseignes estiment que le filtrage du graymail fera considérablement chuter la consultation de leurs messages par les destinataires, et craignent en conséquence une chute de la fréquentation de leurs sites web, et des achats en ligne. Ils savent pourtant déjà que le graymail agace profondément les internautes (qui ne lisent plus vraiment les sollicitations commerciales) et nuit même parfois à l’image de marque de l’émetteur.

Les considérations des fournisseurs de messagerie (Gmail, Yahoo, etc.) sont en revanche plus constructives : ils craignent que le dispositif de désinscription en un clic ne soit qu’un moyen pour les émetteurs de confirmer la validité d’une adresse mail. Par ailleurs, cette solution connaît ses limites : combien de fois s’est-on désinscrit d’une newsletter sans que cela ne soit pris en compte ?

En attendant, le graymail devient si rédhibitoire que les internautes commencent à préférer d’autres moyens de communications (chats, SMS, réseau sociaux, etc.) au bon vieux courriel…

Comment limiter le graymail ?

Mêmes imparfaites, il existe plusieurs solutions pour limiter la masse du graymail dans nos messageries :

  • Appliquer un filtre graymail (redirection automatique dans un sous-dossier) lorsque la messagerie le propose
  • Sinon, créer une adresse mail secondaire ou alternative, qui ne sert qu’au graymail (sites web, forums, cartes de fidélité, etc.)
  • Procéder à la désinscription en un clic, en suivant le lien idoine, souvent écrit en tout petit en bas du message
  • Éviter de transmettre son adresse mail trop facilement
  • Désactiver sur les réseaux sociaux, les forums et les sites de e-commerce les envois de notifications par e-mail (paramètres du compte)

Cela devrait permettre à votre boîte de réception de faire une petite cure d’amaigrissement !

 

Image: Flickr / Pascual Lopez / CC BY 2.0

 

TAGS e-mailinternet

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«Pêche Pomme Poire Abricot !»

Dans le texte ci dessus, y'en a un qui est en trop  !

Votre réponse :