Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

WhatsApp, et vos conversations deviennent publiques

Sur le papier, l’application WhatsApp Messenger est pratique, parce qu’elle permet de chatter avec ses amis, même s’ils utilisent un système différent : iOS (iPhone, iPad), Android, Blackberry, Windows Phone, Nokia. En pratique, mieux vaut ne pas utiliser cette appli sur un réseau Wi-Fi : n’importe quel autre internaute connecté au même réseau peut écouter librement vos conversations… Comment est-ce possible ?

WhatsApp est une application de messagerie instantanée (chat) multiplateforme (iOS, Android, Blackberry, Windows Phone, Nokia) très populaire. Elle permet d’envoyer des messages ou de tenir des discussions écrites avec ses camarades (qui possèdent la même application), sans débourser le coût d’un SMS. Seul pré-requis : il faut bien sûr que son appareil mobile soit connecté à Internet pour pouvoir envoyer et recevoir des messages.

Hélas, cette application fort appréciée des mobinautes a fait le choix ne pas crypter les conversations. Cela signifie que celui qui intercepte une conversation peut la lire sans aucune difficulté. S’il est rare qu’une information soit interceptée sur une connexion 3G (Data), il est en revanche beaucoup plus fréquent que cela soit possible sur une connexion Wi-Fi. Le constat est donc alarmant : un échange WhatsApp opéré depuis un réseau Wi-Fi peut être écouté par n’importe quel internaute connecté au même réseau (qu’il soit ouvert ou sécurisé). Or les échanges WhatsApp peuvent contenir de nombreuses informations : messages, positions géographiques, photos, etc. Cela vaut aussi bien pour les émetteurs que pour les récepteurs de ces messages, même s’ils se trouvent de l’autre côté du globe. Imaginez les possibilités d’espionnage et d’usurpation d’identité sur le réseau Wi-Fi d’un aéroport, d’un hôtel ou d’un parc urbain !

Evidemment, il n’a pas fallu attendre longtemps pour que cette faille fasse l’objet d’une autre application (Android), plus confidentielle, destinée à capter de manière automatique tous les échanges WhatsApp sur un réseau donné. Cette application, dont nous tairons le nom, n’est plus disponible sur Google Play, le market officiel des applications Android. Elle est en revanche disponible sur des plateformes alternatives.

L’éditeur de WhatsApp a été informé de cette faille fin 2011. Mais, malgré une récente mise à jour annonçant des améliorations de sécurité, il semblerait que les échanges WhatsApp soit toujours interceptables par l’application de sniffing.

Comment empêcher un inconnu de surveiller mes conversations ?

Vous êtes un fidèle utilisateur de WhatsApp Messenger, mais vous ne souhaitez pas que vos informations personnelles tombent dans les oreilles de parfaits inconnus : c’est bien compréhensible ! Voici quelques conseils utiles :

  • Limiter les risques en se connectant à son réseau Wi-Fi privé : s’il est suffisamment sécurisé, seuls vos proches (famille, colocataires) seront techniquement capables de vous espionner
  • Exclure (presque à 100%) les risques en se connectant en 3G : très peu de personnes seront capables d’intercepter une telle connexion
  • S’assurer que vos correspondants WhatsApp ne sont pas connectés en Wi-Fi, notamment sur des réseaux ouverts ou partagés

Voilà, vous pouvez désormais reprendre vos conversations en toute sécurité !

 

Source : zataz.com

TAGS failleinformations personnellessécuritésmartphoneusurpation d'identitéWiFi

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«Vincent mit l'âne dans un pré»

Dans le texte ci dessus, combien d'ânes a mis vincent dans le pré  ? (écrire en lettres)

Votre réponse :

31/01/2014 12:26

Juste pour ce faire des amis(e)