Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

Comment éviter le tracking publicitaire ?

Vous l’avez sûrement remarqué, les publicités web savent où vous habitez et connaissent vos habitudes sur Internet : réductions sur le magasin de bricolage de votre ville, promotion d’un nouveau service disponible sur votre région, etc. Si le ciblage publicitaire peut être pratique, il peut également sembler intrusif : après tout, nous n’avons jamais donné notre accord pour qu’un annonceur étudie notre lieu de connexion et nos habitudes de navigation à des fins publicitaires ! Si vous souhaitez devenir plus anonyme sur le web, la plupart des navigateurs vous proposent aujourd’hui cette possibilité.

Comme vous l’avez peut-être lu sur Panoptinet la semaine dernière (Souriez, vous êtes trackés !), les techniques de tracking orchestrées par les publicitaires web sont de plus en plus importantes et précises. Si vous désirez échapper à ce phénomène et préserver davantage votre vie privée, les 4 principaux navigateurs Internet se mettent à la page et proposent leur dispositif anti-tracking.

La prochaine version de Safari (Apple) intègrera l’outil do-not-track. Pour l’instant en phase de test, cette nouvelle fonctionnalité devrait être disponible avec la prochaine mise à jour de Mac OS X (Lion), prévue pour l’été 2011.
En janvier dernier, Google proposait pour son navigateur Chrome une nouvelle extension allant dans le même sens  : Keep My Opt-Outs.
Mais ce sont les deux principaux browsers, Internet Explorer et Firefox qui ont planché sur le sujet en premiers : En ce qui concerne Firefox (Mozilla), cette avancée ne fait pas l’objet d’une extension (plugin) mais intègre directement le logiciel, via ses options (Outils > Options > Vie privée > Do Not Track), à partir de sa version 4. De même, Internet Explorer (Microsoft) a intégré la fonction Tracking Protection depuis la sortie RC de IE9 (début 2011).

Si certains annonceurs offrent parfois la possibilité de ne pas être assujettis à leur tracking (un peu comme un désabonnement à une newsletter), cette démarche est assez rare. De tels outils devraient donc répondre à une demande, même si certains internautes ne savent pas qu’ils sont suivis sur Internet, ou s’ils ne s’en soucient guère. Rien ne sera toutefois possible sans la participation des sites qui diffusent les publicités : s’ils acceptent la démarche, ils devront adapter leurs pages aux dispositifs d’anti-suivi publicitaire proposés par les navigateurs. La question est donc de savoir s’ils préfèreront prendre soin de leur visiteurs ou de leurs recettes publicitaires… La Federal Trade Commission (FTC) américaine et la Commission européenne aimeraient les inciter à favoriser le droit à la vie privée. Affaire à suivre !

Sources :
net-security.org
linformaticien.com
linformaticien.com
pro.01net.com

Crédits photo :
By GNOME icon artists (GNOME SVN / GNOME FTP) [GPL], via Wikimedia Commons

TAGS géolocalisationinformations personnellesinternetprotectionTracking

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV  ?»

Dans le texte ci dessus, indice  : bien cachée, certes, mais la réponse est dans la question

Votre réponse :

David
19/04/2011 14:31

Très pratique, merci pour l’info !