Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

Comment protéger son smartphone Android

2012 sera l’année des malwares sur les smartphones et tablettes, notamment sous Android. D’où la nécessité d’adopter de suite les bonnes pratiques, avant de se faire infecter, surfacturer, ou voler ses données personnelles. Voici les 8 conseils de Panoptinet !

Les smartphones actuels, s’ils permettent toujours de téléphoner, sont très différents de nos bons vieux téléphones portables monochromes. Et pour deux raisons particulières :

  • Les usages permis sont infiniment plus nombreux : GPS, jeux, Internet, mails, réseaux sociaux, appareil photo, etc.
  • Les données personnelles stockées ont beaucoup plus de valeur qu’un simple répertoire : messages électroniques, mots de passe, géolocalisation, etc.

Ces raisons sont aussi la motivation des développeurs de malwares, pour qui nos données personnelles ont une valeur marchande. Ils utilisent la plupart du temps des logiciels malveillants déguisés en applications anodines (ex : jeux) pour infecter nos tablettes et smartphones à notre insu.

Avec un peu de sens pratique, il n’est toutefois pas impossible d’éviter ces malwares, bien au contraire. Voici d’ailleurs les 8 conseils de Panoptinet qui vous feront éviter le pire !

1. Ne télécharger des applications qu’à partir d’Android Market

Android Market est la plateforme officielle de distribution des applications pour Android, elle donne une meilleure garantie que certains portails tiers. D’autant que depuis ce mois-ci, Android Market a adopté un scan automatique des malwares dans ses applications : Bouncer.

Si vous voulez vous assurer de ne télécharger des applications qu’à partir de l’Android Market, vous pouvez désactiver l’option permettant d’installer un logiciel à partir de portails non-officiels :

  • Android version 4 ou antérieure : Paramètres > Sécurité > Sources inconnues
  • Versions Android plus récentes : Paramètres > Applications > Sources inconnues

2. Se renseigner sur l’application voulue

Le descriptif d’une application fournit souvent le nom de l’éditeur. Consultez son site web et/ou des articles qui concernent la société et ses logiciels. Méfiez-vous en particulier des cyberescrocs qui développent des malwares déguisés en logiciels de sécurité.

3. Soyez attentifs aux autorisations données

Lorsque vous téléchargez une application, Android Market vous propose en premier lieu les autorisations que vous devez donner au logiciel pour qu’il fonctionne (ex : Stockage sur la carte SD, Communications réseau, Outils systèm, etc.). Si certaines permissions semblent bien sûr nécessaires, il arrive parfois que l’application demande des autorisations qui n’ont a priori rien à voir avec son usage : Accès aux données personnelles, Géolocalisation, Services payants, etc. Dans ce cas, préférez ne pas installer l’application.

Soyez donc vigilants, et demandez-vous si telle ou telle permission en vaut réellement la chandelle, par rapport au bénéfice que vous apportera l’application. Cela vous évitera peut-être de télécharger un jeu gratuit, qui a votre insu envoie des SMS surfacturés !

4. Installez une application de sécurité

Mieux vaut prévenir que guérir, et un scan automatique régulier des applications et des données peut permettre de déceler une infection dont il faut vite se débarrasser.

Il existe de nombreuses solutions. Certaines sont gratuites, d’autres payantes parce qu’elles proposent plus de services. Des applications offrent les deux possibilités, comme par exemple Bitdefender Mobile Security.

5. Prudence sur le web

Comme sur nos ordinateurs, nos appareils mobiles surfent sur le web à partir de navigateurs. Or il existe de nombreuses arnaques (mail, web) et des malwares très variés, qui peuvent vous infecter ou soutirer vos informations personnelles de façon très habile. Prudence également aux arnaques par SMS : sous couvert d’un message « personnalisé », certains textos vous invitent à appeler des numéros surtaxés.

6. Appareil rooté = appareil en danger !

« Rooter » son smartphone, c’est débloquer son système d’exploitation Android pour en faire ce que l’on veut. Cela permet à des utilisateurs avancés d’installer des applications très puissantes, voire même d’améliorer manuellement les fonctions de sécurité. Mais c’est aussi (surtout ?) ouvrir la fenêtre à de nombreuses infections et des dégâts potentiels.

7. Les dangers ne viennent pas que du web !

Perdre son smartphone ou se le faire voler, c’est faire un gros cadeau à l’inconnu qui l’adopte : un appareil gratuit, un forfait web et téléphonique et l’accès à de nombreux comptes personnels (mail, réseaux sociaux, etc.). Pensez donc à activer le déverrouillage de votre smartphone ou tablette à l’aide de l’écran de sécurité. Les utilisateurs de Android Ice Cream Sandwich (version 4) peuvent même instaurer le déverrouillage par reconnaissance faciale.

8. Bloquer l’émission de communications surtaxées

Afin d’empêcher toute application malveillante d’envoyer à votre insu des communications surtaxées (SMS principalement), voyez avec votre opérateur s’il est possible de bloquer ce genre d’émission.

Avec ça, vous devriez déjà vous éviter pas mal d’ennuis !


Source : techworld.com

Images :
By Chrisdesign (Open clip Art Library image’s page) [see page for license], via Wikimedia Commons
Google [CC-BY-3.0], via Wikimedia Commons
By Crusier and Android Developers http://developer.android.com/index.html (Android 2.2 on Samsung i5800) [see page for license],
via Wikimedia Commons

TAGS Androidcybercriminalitéinformations personnellesinternetmalwaresécurité

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«1 + 1 = 1 (selon J-C Van Damme)»

Dans le texte ci dessus, quel est le résulat de 1 + 1 selon jcvd ?

Votre réponse :

05/03/2012 14:35

Si vous avez un smartphone sous android, je vous conseil Avast pour Android !
Tout est ici ;)

http://webinfobazar.com/proteger-votre-smartphone-sous-android/

20/03/2012 14:44

[...] Comment protéger son smartphone Android | Panoptinet 2012 sera l'année des malwares sur les smartphones et tablettes, notamment sous Android. D'où la nécessité d'adopter de suite les bonnes pratiques, avant de se faire infecter, surfacturer, ou voler ses données personnelles. Voici les 8 conseils de Panoptinet ! [...]