Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

C’est quoi un VPN ?

Le VPN est une technologie web utilisée pour assurer une certaine sécurité et un certain anonymat sur Internet. Comment fonctionne-t-elle ? Est-elle vraiment efficace ?

L’acronyme VPN signifie Virtual Private Network, ou Réseau Privé Virtuel en français. A la manière d’un tunnel privé, le VPN garantit l’exclusivité d’une connexion entre un point A (un ordinateur) à un point B distant (un autre ordinateur, un serveur, un réseau local), via Internet : l’accès à ce tunnel est non seulement réservé, mais également chiffré (crypté). Pour plus d’informations sur le fonctionnement précis d’un VPN, consultez la fiche pratique Le VPN, comment ça marche ?

Pourquoi utiliser une connexion VPN ?

Le protocole qui permet de chiffrer et déchiffrer une communication entre un « client VPN » et « un serveur VPN » permet en théorie de :

  • Rendre confidentiels des échanges Internet
  • Assurer un certain anonymat

Les utilisateurs de VPN optent donc pour cette solution parce qu’ils émettent ou reçoivent des informations sensibles (légales ou non), ou parce qu’ils sont connectés à des réseaux non-sécurisés sur lesquels il est facile d’intercepter des données personnelles, professionnelles ou bancaires (ex : hotspots WiFi. Cf. l’infographie Réseaux WiFi publics : amis ou ennemis ?).

Comment installer une liaison VPN ?

Si vous bénéficiez d’un accès rapide à Internet, vous avez trois possibilités techniques pour mettre en place un VPN :

  • La plus simple : avec un logiciel dédié (ex : Hotspot Shield). Les versions gratuites sont souvent sujettes aux publicités et aux débits lents. Les services payants proposent généralement davantage de performances.
  • La plus clean : avec un système d’exploitation qui propose la fonction (ex : Windows XP ou Vista, Mac OS, etc.). Cela suppose aussi généralement un paramétrage spécifique de la Box Internet ou du routeur.
  • La plus performante : avec un routeur intégrant une fonctionnalité VPN

VPN : l’assurance d’une sécurité à toute épreuve ?

Plus sécurisé qu’une connexion classique, le VPN n’est pourtant pas aussi « privé » que ça. La confidentialité des données échangées via un VPN peut en effet être menacée par plusieurs faiblesses potentielles :

  • La qualité – plus ou moins élevée – du protocole de tunnelisation (GRE, PPTP, L2F, SSL/TLS, SSH, IPsec, etc.)
  • La qualité – plus ou moins élevée – de la clé de chiffrement
  • La sécurité des points du réseau physique par lesquels passe le réseau virtuel
  • La sécurité de la connexion au-delà du serveur du fournisseur VPN

Pour plus de détails sur les limites du VPN, consultez la fiche théorique Le VPN, comment ça marche ?.

 

Image : Flickr / Kevin Marsh / CC BY 2.0

Suggestions de contenu lié à cet article
TAGS chiffrementdéfinitioninformations confidentiellesinternetréseausécuritéVPN

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«Dag, hoe gaat het monsieur ?»

Dans le texte ci dessus, quel mot n'est pas néerlandais  ?

Votre réponse :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

newsoftpclab
23/02/2016 14:04

Pour beaucoup le vpn est un moyen sécurisé pour rrster anonyme sur le web.Ce qui est faux.