Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

C’est quoi les hotspots Wi-Fi ?

A l’heure où Free Mobile dévoile ses nouvelles offres de téléphonie mobile et promet, comme tous les autres opérateurs un accès à ses hotspots, nous souhaitons faire un point sur le sondage en cours concernant l’utilisation des hotspots.

 

 

 

Nous avons à plusieurs reprises alerté nos utilisateurs sur l’intérêt qu’il y avait à mettre en place un hotspot sur sa propre connexion internet lorsque celle-ci le permettait (voir nos cours et didacticiels). Toutefois nous avons aussi alerté nos lecteurs sur les dangers qu’il y avait à utiliser les hotspots.

Aujourd’hui, le 11 janvier 2012 un tiers des votants au sondage « Comment utilisez-vous les hotspots Wi-Fi » a indiqué qu’il ne « comprenaient pas vraiment ce que sont les hotspots Wi-Fi » et un autre tiers à indiqué qu’il « surfe comme à la maison ».

Voici un début d’éclaircicement :

Les hotspots Wi-Fi sont des réseaux Wi-Fi. Ceci étant dit, de manière corollaire nous pouvons nous interroger sur ce qui différencie un hotspot Wi-Fi d’un réseau Wi-Fi « normal ». Pour y répondre, nous devons distinguer deux cas de figure :
1 – Les réseaux domestiques
2 – Les réseaux des hôtels, aéroports et autres lieux publics

Dans le premier cas, les réseaux domestiques ont pour vocation de vous fournir à vous, propriétaire du réseau, un accès privilégié à internet et aux différents services audiovisuels. Traditionnellement les réseaux domestiques ne comportent qu’un réseau privé accessible aux seules personnes en possession de la clé WPA2 (les autres clés étant très fortement déconseillées pour des raisons de sécurité et de protection des données personnelles). Panoptinet conseille aux possesseurs de réseaux privés d’ouvrir un réseau hotspot sur leur box quand ceux-ci souhaitent partager leur réseau Wi-Fi avec des amis, des invités ou même des inconnus. Pourquoi ? Tout simplement car de cette manière vous n’avez pas à communiquer votre mot de passe WPA2 à votre ami ou invité et que vous dissociez votre responsabilité, en tant que possesseur de l’abonnement, de celle de l’utilisateur. Si celui-ci a des pratiques condamnables, vous ne serez pas inquiété par la justice. Si vous ne faites pas cette démarche, le visiteur qui enfreindra la loi sera assimilé à vous même car il vous sera impossible de prouver que vous n’avez pas commis de faute. La subtilité réside dans le fait que le hotspot que vous mettez à disposition sur votre abonnement personnel devient un espace public, avec une adresse IP propre et différenciée de la vôtre.

Dans le second cas
, les réseaux publics des hôtels, aéroports et autres gares sont des espaces non protégés. Entendez par là non cryptés. Les données qui circulent sur ces réseaux ne sont pas chiffrées et une personne qui y serait connecté en même temps que vous pourrait lire vos e-mails pendant que vous les envoyez ou les lisez, il en va de même pour tous les sites que vous consultez lorsqu’ils ne sont pas protégés par un « https ».

En conclusion le terme « hotspot » représente deux choses assez différentes, comportant des risques différents mais qui nécessitent tous les deux des précautions importantes dans les choix que vous faites. Si vous restez encore un peu coi, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à consulter les articles et tutoriels sur ce site !

Lien : 3 outils pour sécuriser ses connexions sur hotspot Wi-Fi

Suggestions de contenu lié à cet article
TAGS connexionFreehotspothttpsMobileOffrePartagesécuritéSSLTéléphonieWiFi

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«Autorisemi et Autorisemoi sont sur un bateau.»

Dans le texte ci dessus, autorisemi tombe à l'eau. qui est-ce qui reste ?

Votre réponse :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

testprovisoire
11/01/2012 17:18

Bonjour,

Panoptinet dit:
\conseille aux possesseurs de réseaux privés d’ouvrir un réseau hotspot sur leur box quand ceux-ci souhaitent partager leur réseau Wi-Fi avec des amis\
Le Free-Wifi que je n’utilise jamais juste pour des tests périodiques, oblige a être activé même si l’on en a pas besoin, sinon en cas de panne de FreeBox il est IMPOSSIBLE de l’activé d’un autre endroit que chez soi.
J’ai eu droit a une panne qui a duré TROIS semaines sans que celui-ci ai été activé avant, donc trois semaines sans pouvoir utiliser même le Free-Wifi des voisins, c’est la régle du jeu donnant-donnant.

Elaid Benchirouf
22/09/2013 15:58

merci pour l'explication.

hyac
18/01/2017 23:19

merci pour l’explication, là j’ai bien compris c’est quoi un hotspot, merci une deuxième d’Alger.