Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

Votre routeur travaille-t-il pour la NSA ?

A l'aide de routeurs piégés, la NSA est capable d'intercepter de précieuses informations à travers le monde

La NSA supervise-t-elle la fabrication des routeurs américains pour y intégrer des logiciels espions et des portes dérobées ? C’est ce qu’estime Glenn Greenwald, journaliste au Guardian.

En quittant la NSA et les États-Unis avec une montagne de documents confidentiels sous le bras, Edward Snowden savait qu’égrener ses révélations (à commencer par le programme PRISM) pourrait prendre des années. Il a confié ces informations confidentielles à deux journaux, le Washington Post et le Guardian, titre pour lequel travaille Glenn Greenwald. Ce dernier vient de confirmer et de préciser que la NSA contrôle la fabrication des routeurs américains (ex : Cisco, Dell, Juniper), notamment ceux destinés à l’export, pour y intégrer des logiciels espions et des portes dérobées (backdoors).

Cette pratique douteuse permet de pénétrer les réseaux informatiques étrangers en toute discrétion, et de subtiliser les données qui y sont échangées : entreprises, administrations, etc.

Selon le journaliste, certains de ces routeurs professionnels seraient même « réceptionnés » par la NSA. Cette curieuse logistique laisse à penser que des fabricants de matériels informatiques « collaboreraient » en connaissance de cause.

Si la France doit protéger ses informations stratégiques, quel matériel réseau peut-elle choisir ? En effet, même si les accusations ne sont pas aussi bien documentées que pour les USA, la Chine est également (et fortement) soupçonnée d’agir de façon similaire, avec ses routeurs Huawei et ZTE (qui équipe notamment une des Livebox). L’idéal serait de s’affranchir de ces deux leaders mondiaux en matière de matériels réseau. Mais l’offre alternative est malheureusement assez pauvre…

 

Source: numerama.com
Image: Flickr / Bely Medved / CC BY-NC 2.0

Suggestions de contenu lié à cet article
TAGS informations confidentiellesNSAréseausécurité

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«« Je ne vois que le soleil qui rougeoie et le ciel qui bleuoie »»

Dans le texte ci dessus, de quelle couleur est le soleil  ?

Votre réponse :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Israël
14/05/2014 11:51

Ben oui à une époque on avait Alcatel mais ils ont décidé de ne plus faire d’équipements informatiques mais plus que du service… Résultat plus de routeurs français et plus d’Alcatel non plus d’ailleurs…

cateregarde?
29/05/2014 14:08

Technicolor est français, après, ils utilisent peut être du matériel ZTE,Huawei ou Linksys. Et ils fabriquent des routeurs

https://fr.wikipedia.org/wiki/Technicolor_%28entreprise_fran%C3%A7aise%29

Guillaume REMBERT
14/05/2014 12:41

L’utilisation d’une distribution spécialisée Linux OpenWRT permet de réduire ce risque en contrôlant soi-même ce que l’on met comme logiciel dans le routeur… Reste néanmoins à voir si le Hardware est modifié également??