Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

Appli Tinder : comment sacrifier sa vie privée sur l’autel des rencontres amoureuses

Enorme succès populaire outre-Atlantique et depuis peu en France, l’application mobile Tinder met la géolocalication au service des rencontres amoureuses de proximité. Mais derrière une facilité d’utilisation déconcertante se cache aussi le risque d’exposer publiquement sa vie privée, jusque dans les détails les plus intimes.

Draguer anonymement, en temps réel et sans effort des personnes géographiquement proches qui vous plaisent physiquement, c’est la promesse de l’application Tinder, disponible sous iOS et Android. La géolocalisation a trouvé ici un nouveau terrain de jeu : concrètement, après une connexion via son compte Facebook et un rapide paramétrage de l’application, Tinder permet d’afficher le profil des autres utilisateurs à proximité (du sexe désiré), se limitant généralement à une simple photo. Libre à l’utilisateur d’aimer cette photo (symbole « cœur ») ou de la passer (« symbole « croix »). Si deux utilisateurs se sont mutuellement « appréciés », ils peuvent alors chatter dans un salon privé, pour éventuellement organiser une rencontre.

Mais comme souvent, l’utilisation d’une telle application peut avoir de graves répercussions en matière de respect de la vie privée.

Les risques classiques

Le bon fonctionnement et l’efficacité de l’application reposent sur l’activation de la géolocalisation et la possession d’un compte Facebook. Ceux qui tiennent un tant soit peu au respect de leur vie privée fuiront donc cette application en courant ! Mais ces pré-requis sont désormais monnaie courante dans la plupart des applications « sociales »…

Le partage incontrôlé des profils et conversations

Là où le bât blesse (encore davantage), c’est quand certains utilisateurs n’hésitent à partager (sur leurs blogs, les réseaux sociaux, etc.) les détails de leurs aventures Tinder, c’est à dire autant de profils, d’échanges et de rencontres qui étaient censés rester privés. En voici plusieurs exemples :

  • Hotinder : un Tumblr rassemblant les profils des « françaises baisables sur Tinder », fermé depuis.
  • Tinderbombs : un compte Instagram compilant les photos d’utilisatrices les plus sexy.
  • TinderAndCo : un Tumblr ciblant cette fois les utilisateurs masculins.
  • TinderFailure : un Tumblr recensant des profils Tinder dont on est censés se moquer.
  • TinderMessages : un Tumblr regroupant de nombreuses conversations… plutôt crues.

Ces expositions publiques de contenus perçus initialement comme privés fleurissent sur la Toile, au fur et à mesure que l’application grandit en popularité. Si l’application Tinder fait une promesse d’anonymat, on se rend bien compte que l’usage qui en est fait va à l’encontre du respect de la vie privée. Ce n’est certes pas légal, mais lutter contre ce phénomène est une mission quasi-impossible.

Avant d’utiliser Tinder, vous savez désormais que vos informations personnelles (nom, photo, géolocalisation, conversations, etc.) peuvent être relayées publiquement, détournées ou moquées au détour d’un blog, par exemple dans une catégorie « Plan cul décevant » ou « Coupe de cheveux improbable ». Comme dirait l’autre, « c’est vous qui voyez » !

 

Source : obsession.nouvelobs.com
Image : Flickr / SamsungTomorrow / CC BY-NC-SA 2.0

 

 

Suggestions de contenu lié à cet article
TAGS applicationgéolocalisationinformations personnellesinternetsmartphonevie privée

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«Bleu et blanc»

Dans le texte ci dessus, quelle autre couleur se trouve sur le drapeau français ?

Votre réponse :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Elie
27/01/2014 17:49

Bonjour , Merci pour votre article , je me permet de donner mon avis sur Tinder.  Je trouve que c'est un super concept pour les jeunes (-25 ans) mais ce que je trouve dommage c'est que Tinder a rendu la rencontre comme du Snack Meet ( consommation de rencontre en masse et de mauvaise qualité)  Apres why not , c'est un concept cool mais personnelement je perefere les sites de rencontre classique… Merci. 

johanna
15/06/2014 18:08

Hello
Nous sommes un groupe d’étudiantes et nous travaillons en ce moment sur cette application qui bouleverse un peu le principe du site de rencontre.
Prenez 5 minutes pour répondre à notre questionnaire, cela nous aiderai beaucoup.
Merci
https://docs.google.com/forms/d/1uagA0XLpL0MsrPQuVsv6gvwJPcLkXaBMbRg1tJD740I/viewform?usp=send_form

BabarL
19/06/2014 12:43

Si vous voulez retrouver des personnes de Tinder sur Facebook c’est très simple même sans nom de famille :

Rendez-vous sur le dernier article de Quand On Galère :
http://www.quandongalere.com/2014/06/fun-on-peut-retrouver-les-gens-de.html

12/12/2013 21:59

[…] L'application Tinder permet de faire des rencontres amoureuses de proximité… Avec le risque de perdre toute vie privée, voire de dignité…  […]