Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

C’est quoi l’Internet des Objets ? Quels risques pour la sécurité ?

L‘Internet des objets (Ido) est une révolution qui a déjà commencé, mais dont l’ampleur reste encore à venir. Que signifie exactement ce phénomène ? Présente–t-il un risque pour la sécurité de nos ordinateurs, nos réseaux et nos données personnelles ?

L’internet des objets (Ido, ou en anglais Internet of Things, IoT) représente pour le secteur informatique et industriel un levier de croissance considérable, et pour les particuliers ou les entreprises clientes de profonds – mais difficilement perceptibles – changements au quotidien.

Concrètement il s’agit des milliards d’objets « intelligents » et connectés, qui communiquent en permanence ou à intervalles réguliers, pour transmettre à des systèmes d’information distants un état, un relevé, un statut, une consommation, une alerte, un besoin, une géolocalisation, etc. De façon générale, tous nos appareils du quotidien sont susceptibles d’intégrer l’Internet des objets :

  • Automobile : géolocalisation, contact des secours en cas d’accident, échanges avec les dispositifs de circulation (radars, caméras…), etc.
  • Domotique : suivi en temps réel des dispositifs de chauffage, d’éclairage, de consommation d’eau, de sécurité, etc.
  • Chaussures de sport : mesure et transmission des efforts réalisés, distances parcourues, etc.
  • Pèse-personne : suivi de la perte ou de la prise de poids
  • Réfrigérateur : indication des denrées à racheter, suivi de consommation ou de température, etc.
  • Etc.

L’Internet des objets est donc un concept assez large, voire même fourre-tout dans certains cas. Il n’en reste pas moins qu’en 2020, nous compterons probablement plus de 22 milliards d’objets connectés, et qu’à terme, le trafic de données sur Internet sera davantage provoqué par des machines que par des humains ! Il existera alors de nouvelles machines (datacenters spécialisés), uniquement dédiées au traitement des données générées par les objets…

Internet des objets : quid de la sécurité ?

Plus les technologies informatiques se diversifient, et plus les possibilités de contournement (hacking) se multiplient. Or l’Internet des objets risque de ne pas échapper à la règle. Une étude du cabinet d’analystes VDC tend d’ailleurs à confirmer cette crainte : seuls 27% des professionnels des systèmes embarqués estiment que les objets connectés sont peu ou pas vulnérables aux attaques.

27% des professionnels des systèmes embarqués estiment que les objets connectés sont peu ou pas vulnérables aux attaques

Si cette étude met surtout en avant le fait que les données transmises automatiquement par les objets peuvent être altérées par l’utilisateur, il existe d’autres risques à prendre en compte :

  • Interception des données lors de leur transmission (piratage du moyen de communication : signal GPS, réseau Wi-Fi, etc.).
  • Regroupement important de données personnelles dans des datacenters spécialisés, susceptibles d’attirer les convoitises.
  • Tentation pour les détenteurs de ces données personnelles de les revendre à des agences marketing.

Enfin, l’étude VDC révèle également que la sécurité des objets connectés est une préoccupation secondaire des concepteurs, derrière la réduction des coûts, la mise sur marché rapide des produits, l’optimisation des performances de l’entreprise, etc.

L’internet des objets repose sur des technologies existantes, qui ne sont pas toujours maîtrisées par l’utilisateur final, comme par exemple le Cloud pour les entreprises, et les réseaux sociaux pour les particuliers, sans parler des usages mobiles (smartphones). Avant que les objets connectés n’incarnent les moindres détails de nos quotidiens, il sera alors judicieux de se poser les questions suivantes, et si possible d’y répondre :

  • Quelles sont précisément les informations personnelles ou sensibles que mes objets transmettent ?
  • Quel type de communication est utilisée (GPS, 3G, Wi-Fi, etc.) pour cette transmission ?
  • Mes données sont-elles conservées, stockées ? Si oui par qui ? Comment sont-elles analysées ? Mes données sont-elles commercialisables sans mon accord explicite ?
  • Les datacenters qui hébergent ces données sont-ils suffisamment sécurisés ?

Les plus imaginatifs d’entre vous doivent déjà concevoir des scénarios de SF fort sympathiques !

Source : lasecuriteintelligente.fr

TAGS informations confidentiellesinformations personnellesinformatiqueinternetpiratagesécurité

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«2 + 2 = 5 (selon Radiohead)»

Dans le texte ci dessus, quel est le résultat de 2+2 selon radiohead ?

Votre réponse :

25/05/2013 12:31

Nul doute que les scénarios de piratage et de surveillance dans cette brève de science-fiction sécuritaire vous plairont : Piratage au gas – http://t.co/8C7YSFdeRY . Cordialement

newsoftpclab
17/11/2015 15:43

L’iot(internet of things) concerne les objets comme les tvconnectés,les montres connectées…Le problème des objets connectés c’est la securite.Ils sont facilement piratable sur un réseau.

21/05/2013 11:25

[…] L’Internet des objets (Ido) est une révolution qui a déjà commencé, mais dont l’ampleur reste encore à venir. Que signifie exactement ce phénomène ? Présente–t-il un risque pour la sécurité de nos ordinateurs, nos réseaux et nos données personnelles ?  […]

22/05/2013 12:08

[…] Qu'est-ce que l'Internet des objets (Ido) ? Présente–t-il un risque pour la sécurité de nos ordinateurs, nos réseaux et nos données personnelles ?  […]

07/07/2013 14:10

[…] C'est quoi l'Internet des Objets ? Quels risques pour la sécurité […]

27/12/2013 21:53

[…] C'est quoi l'Internet des Objets ? Quels risques pour la sécurité […]