Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

Failles en série sur Snapchat

Application mobile très en vogue chez les 13-25 ans, Snapchat (iOS, Android) est néanmoins régulièrement concerné par des problèmes de sécurité importants. Comme par exemple, dernièrement, la réception de photos malveillantes.

Pour les non-initiés, Snapchat est une nouvelle forme de réseau social mobile, créé en septembre 2011. Très populaire chez les jeunes et les adolescents, l’application (iOS, Android) permet de partager avec ses contacts des photos, vidéos ou dessins, appelés snaps. Mais les destinataires ne pourront voir ces images que pendant une très courte durée ! Entre 1 et 10 secondes, en fonction des paramètres définis par l’émetteur. Passé ce délai, le contenu est immédiatement supprimé sur les serveurs de Snapchat. Ce système de messagerie éphémère est-il une réponse efficace aux problèmes de vie privée et de droit à l’oubli sur Internet ? En partie, peut-être. Dans les faits, l’application est très utilisée par les adeptes du « sexting », ou le partage de photos intimes… 350 millions de snaps sont échangés chaque jour dans le monde.

Des problèmes de sécurité en cascade

Le succès de l’application suscite bien des convoitises, notamment chez les cybercriminels qui aimeraient mettre la main sur les informations personnelles des millions d’utilisateurs. D’où l’exploitation régulière de failles de sécurité :

  • Fin décembre, les données de 4,6 millions d’utilisateurs (américains et canadiens) ont été subtilisées
  • Depuis janvier, la réception de snaps non désirés (spams) se fait massive.
  • Début février, un chercheur en sécurité est parvenu à envoyer 1000 snaps en seulement 5 secondes, de quoi paralyser le smartphone récepteur (notamment les iPhone).

Depuis la semaine dernière, de nombreux utilisateurs Snapchat se plaignent sur Twitter : ils ont réçu une image de « smoothie » les invitant à visiter le site snapfroot.com, qui redirige vers une recette de smoothie. Rien de très grave en apparence, mais cela révèle encore la faiblesse de la sécurité sur Snapchat. D’après la société éditrice, cela serait lié à l’adoption par les utilisateurs de mots de passe trop faibles. Si l’un de vos amis vous envoie un tel message, prévenez-le que son compte Snapchat a probablement été détourné.

Les photos Snapchat sont-elles vraiment supprimées ?

Le succès de l’application est lié au fait que tous les contenus échangés sont éphémères. Mais le sont-ils vraiment ? Bien sûr, Snapchat prévoit l’impossibilité (théorique) d’effectuer des captures d’écran lors de la lecture de messages temporaires. Mais cela ne suffit apparement pas : il existe de nombreux tutoriels et applications sur Internet permettant de conserver ou de reconstituer une image censée être éphémère.

D’ailleurs, si vous consultez les conditions générales d’utilisation de l’application (Queua ? Vous ne l’avez pas fait ?!), vous pourrez lire ceci :

Ce n’est donc a priori pas encore Snapchat qui a fait du droit à l’oubli une réalité…

Source : pcinpact.com

Suggestions de contenu lié à cet article
TAGS Androidapplicationfailleinformations personnellesiOSsécuritévie privée

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«Parapluie Paracétamol Parachute Paranalogie Parasite»

Dans le texte ci dessus, quel mot nous protège le plus des averses  ?

Votre réponse :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

17/02/2014 12:59

[…] Application mobile très en vogue chez les jeunes, Snapchat est néanmoins régulièrement concerné par des problèmes de sécurité importants. Lesquels ?  […]