Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

Gérer les autorisations des applications Android (App Ops) : une (trop) bonne idée ?

App Ops est une nouvelle fonction proposée sur les dernières version d’Android : elle permettrait d’activer ou de désactiver une à une les autorisations de chaque application (géolocalisation, accès aux contacts, etc.). Cette fonction protectrice de la vie privée n’est toutefois pas utilisable en l’état. Le sera-t-elle un jour ?

Les versions Android 4.3 (Jelly Bean) et 4.4 (KitKat) intègrent une nouvelle fonctionnalité appelée « App Ops » : saluée par tous les défenseurs de la confidentialité de nos données, comme par exemple l’EFF, elle permet de prendre la main sur les droits de chaque application installée. Intéressant ! En théorie du moins…

Les autorisations des applications Android, c’est quoi ?

Lorsqu’on installe une application Android, on doit d’abord accepter toutes les autorisations demandées par celle-ci. Si on refuse, l’installation est avortée. Alors, la plupart du temps, on accepte, sans (trop) rechigner. C’est ainsi qu’on se retrouve avec une application de jeu autorisée à envoyer des SMS (surtaxés) ou une application de bruitages rigolos pouvant accéder à nos données de géolocalisation…Ces autorisations ne servent en rien la fonction première de l’application, et elles peuvent nous porter préjudice : atteinte à la vie privée, exposition des données personnelles, ouverture aux applications malveillantes, etc.

App Ops, la reprise du pouvoir par l’utilisateur ?

La fonctionnalité (bien cachée) App Ops permet de configurer (activer ou désactiver) chaque autorisation de chaque application installée. Par exemple, il devient possible de désactiver toute possibilité de géolocalisation par l’application Facebook. En théorie, l’utilisateur peut enfin reprendre le contrôle de sa vie privée sur son appareil mobile !

Avec App Ops, décidez pour chaque application Android quels droits vous voulez lui conférer

App Ops, la fonction Android qui a fait pschitt

Cette innovation n’a pas du faire plaisir à tout le monde, notamment aux éditeurs d’applications, qui sous couvert de proposer des programmes gratuits (ou même payants), monnaient au prix fort les données personnelles que ceux-ci récoltent (un smartphone émet en moyenne 144 000 requêtes par jour !). La fonctionnalité App Ops est donc progressivement retirée des terminaux Android, via une mise à jour 4.4.2 du système.

La semaine dernière, nous avons nous-mêmes testé l’application « AppOps« , librement téléchargeable sur Google Play, et qui utilise cette fonctionnalité. Dès sa première utilisation, le système Android a détecté la tentative de personnalisation des autorisations applicatives, et a de suite lancé la mise à jour 4.4.1 vers 4.4.2. Au redémarrage du smartphone, l’application était devenue inutilisable (sauf à utiliser un smartphone Android rooté).

Google remet-il cette fonctionnalité à plus tard, ou aux calendes grecques ? Etant donné les intérêts économiques que ce genre d’application menacerait, il est à craindre que App Ops tombe définitivement dans les oubliettes… Au détriment de la libre gestion de nos données personnelles…

Suggestions de contenu lié à cet article
TAGS AndroidapplicationGoogleinformations personnellessmartphonevie privée

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«« Des bagages ! Pourquoi ? Il fallait que j'en prende ? »»

Dans le texte ci dessus, recopiez le verbe mal conjugué

Votre réponse :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

16/12/2013 21:19

[…] Morte-née, la fonction App Ops aurait permis aux utilisateurs Android de gérer eux-mêmes, et dans le détail, les autorisations données aux applications mobiles. App Ops est une nouvelle fonction proposée sur les dernières version d'Android : elle permettrait d'activer ou de désactiver une à une les autorisations de chaque application (géolocalisation, accès aux contacts, etc.). Cette fonction protectrice de la vie privée n'est toutefois pas utilisable en l'état. Le sera-t-elle un jour ? Les versions Android 4.3 (Jelly Bean) et 4.4 (KitKat) intègrent une nouvelle fonctionnalité appelée "App Ops" : saluée par tous les défenseurs de la confidentialité de nos données, comme par exemple l'EFF, elle permet de prendre la main sur les droits de chaque application installée. Intéressant ! En théorie du moins…  […]