Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

Les routeurs américains aussi (peu) fiables que les routeurs chinois ?

Depuis 2012, les routeurs fabriqués en Chine sont soupçonnés d’abriter des backdoors (portes dérobées). Mais il semblerait que les routeurs américains ne vaillent guère mieux ! Nos communications sont-elles condamnées à être espionnées ?

Peu d’internautes le savent, mais ils possèdent et utilisent quotidiennement un routeur à la maison ! Cet appareil, intégré à nos Box Internet, permet de partager une connexion entre plusieurs ordinateurs, en Wi-Fi ou en Ethernet (Qu’y a-t-il dans ma box ?). D’autres utilisateurs ne possèdent pas de Box, mais disposent d’un modem-routeur acheté dans le commerce.

Dès 2012, le sénateur et ancien ministre Jean-Marie Bockel publiait un rapport sur la cyberdéfense faisant état des risques liés aux routeurs chinois, soupçonnés d’abriter des portes dérobées (backdoors), c’est à dire des dispositifs secrets permettant à des services de renseignement (ou des hackers) d’espionner les communications.

Mais la récente affaire Snowden permet de comprendre que les routeurs américains ne sont pas davantage sécurisés : selon le quotidien allemand Der Spiegel, les agents de la NSA disposeraient depuis 2008 d’un « catalogue de 50 pages » leur permettant d’accéder à distance à de nombreux équipements informatiques, notamment par le biais de logiciels malveillants spécialisés (ex : « FeedThrough »). Certains de ces malwares visent spécifiquement les routeurs de marques Juniper, Cisco ou Dell, et par conséquent, tous les ordinateurs qui y sont connectés.

Nos Box Internet sont-elles concernées ?

En France, l’offre matérielle (Box Internet) et l’offre de service (connexion à Internet) sont intimement liées, et proposées de façon conjointe par les FAI. Toutes les Box intègrent aujourd’hui un routeur, mais elles ont l’avantage d’être le plus souvent conçues et fabriquées par des entreprises françaises :

  • Les Livebox ont été fabriquées par Sagem / Sagemcom et Thomson. Une partie des Livebox 2 a néanmoins été fabriquée par le chinois ZTE.
  • Les NeufBox (ou Box de SFR) ont été fabriquées par Sagem, Netgem, mais aussi par les sociétés taïwanaises Foxconn, Ambit et Sercomm.
  • Les Freebox sont conçues et fabriquées par Free.
  • Les Bbox sont fabriquées par Technicolor (Thomson) et Sagemcom.
  • Les DartyBox ont été fabriquées par Sagem et Bewan.
  • LaBox de Numericable est fabriquée par Sagemcom

Cette production, le plus souvent nationale, reste néanmoins basée sur des composants dont les origines sont multiples, et fréquemment asiatiques. Dès lors, rien ne permet aujourd’hui d’affirmer ou de nier que des services de renseignement (français, américains, chinois ou autres) ont la capacité technique de se connecter directement à nos Box, mais ceux-ci disposent de toutes façons de nombreux autres moyens pour infiltrer nos vies numériques.

 

Source : numerama.com
Image : Flickr / DeclanTM / CC BY 2.0

Suggestions de contenu lié à cet article
TAGS boxinformations personnellesinternetréseausécurité

2 commentaires

Répondre à Les routeurs américains aussi (peu) fiab... Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV  ?»

Dans le texte ci dessus, indice  : bien cachée, certes, mais la réponse est dans la question

Votre réponse :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

09/01/2014 12:30

[…] Selon Der Spiegel, la NSA disposerait depuis 2008 de logiciels malveillants permettant d'espionner les routeurs fabriqués aux USA, et vendus à travers le monde.  […]

09/01/2014 14:50

[…] Selon Der Spiegel, la NSA disposerait depuis 2008 de logiciels malveillants permettant d'espionner les routeurs fabriqués aux USA, et vendus à travers le monde. Depuis 2012, les routeurs fabriqués en Chine sont soupçonnés d'abriter des backdoors (portes dérobées). Mais il semblerait que les routeurs américains ne vaillent guère mieux ! Nos communications sont-elles condamnées à être espionnées ? Peu d'internautes le savent, mais ils possèdent et utilisent quotidiennement un routeur à la maison ! Cet appareil, intégré à nos Box Internet, permet de partager une connexion entre plusieurs ordinateurs, en Wi-Fi ou en Ethernet (Qu'y a-t-il dans ma box ?). D'autres utilisateurs ne possèdent pas de Box, mais disposent d'un modem-routeur acheté dans le commerce.Dès 2012, le sénateur et ancien ministre Jean-Marie Bockel publiait un rapport sur la cyberdéfense faisant état des risques liés aux routeurs chinois, soupçonnés d'abriter des portes dérobées (backdoors), c'est à dire des dispositifs secrets permettant à des services de renseignement (ou des hackers) d'espionner les communications.  […]