Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

Vie privée : un smartphone émet 144 000 requêtes par jour !

Une étude de la chaîne britannique Channel 4 vient de démonter qu’un smartphone standard émet en moyenne 144 000 requêtes par jour, à plus de 300 serveurs disséminés autour du globe ! Comment lutter contre cette impressionnante fuite d’informations personnelles ?

La plupart des utilisateurs de smartphones n’est pas dupe, elle sait bien que les dizaines d’applications installées (ou pré-installées) envoient régulièrement – et discrètement – des informations vers les serveurs informatiques des éditeurs, ou de leurs partenaires commerciaux (régies publicitaires). En revanche, ils ne soupçonnent peut-être pas l’ampleur de ce phénomène : selon la récente étude de Channel 4 (une chaîne télévisée publique britannique), un smartphone lambda enverrait en moyenne 144 000 requêtes par jour, vers 315 serveurs informatiques, principalement étrangers !

Même lorsque le smartphone est en veille, il envoie en moyenne 30 000 requêtes, à au moins 76 serveurs ! Ces requêtes sont concrètement des envois d’informations personnelles collectées depuis le smartphone : contacts, nom, adresse e-mail, statuts, positions géographiques, habitudes d’utilisation ou de navigation, etc. L’ensemble de ces données représente une valeur marchande colossale pour les entreprises (ou cybercriminels) qui les exploitent par la suite.

Pour plus d’informations, voici le reportage (en anglais) présenté par Channel 4 :

Comment réduire cette fuite d’informations personnelles ?

Par nature, les applications mobiles sont des logiciels connectés, qui reçoivent et émettent des données. Certaines de ces informations sont nécessaires au bon fonctionnement de l’application, et d’autres sont complètement superflues pour l’utilisateur, mais très lucratives pour l’éditeur de l’application. C’est pourquoi la plupart des applications gratuites ne le sont pas réellement : votre contribution s’effectue en données personnelles, sans même que vous vous n’en aperceviez.

A défaut de pouvoir stopper complètement cette fuite de données personnelles – par exemple celles demandées par Apple (iOS) ou Google (Android) – il est néanmoins possible de réduire ce flux d’informations sortantes, en respectant quelques habitudes :

  • N’activer les moyens de communication que lorsque vous en avez besoin : 3G/4G (data), Wi-Fi, GPS.
  • Eteindre le smartphone la nuit (ou le mettre en mode avion si vous vous servez du réveil).
  • Désinstaller les applications dont vous ne vous servez plus / pas.
  • Bien lire les autorisations demandées par une application lors de son installation, et abandonner une installation si l’application semble trop intrusive ou gourmande.
  • Dans les options applicatives, décocher les cases de transmission des données personnelles, quand cela est possible.

Plus radical, ceux qui ont un smartphone Android rooté peuvent utiliser Peerblock, pour stopper toute émission ou réception d’information.

Pleinement convertis à l’usage du smartphone, nous avons souvent tendance à occulter ses aspects intrusifs et menaçants pour notre vie privée. Et vous pensiez que votre belle-mère était bavarde ?

 

Sources : nikopik.com / channel4.com

Suggestions de contenu lié à cet article
TAGS applicationinformations personnellesinternetsécuritésmartphonevie privée

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«2 + 2 = 4»

Dans le texte ci dessus, 2 + 2 = ?

Votre réponse :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

newsoftpclab
27/12/2013 13:20

Comment sécuriser son smartphone?Si ceux qui achetent ce genre de téléphone ne savent pas qu'il s'agit d'un mouchard.Il ne peu s'agir que de jeunes ou de geek(trop geek à mon goût).

Nikky
08/12/2014 04:36

En effet, les applications mobiles sont nombreuses à s’incruster dans votre vie privée et à partager – ou même vendre – vos données confidentielles à des tierces parties.

Pour la messagerie instantanée (IM), il en existe des peu connues, qui garantissent d’emblée la protection de la vie privée et l’absence de l’analyse du comportement de son utilisateur. D’une entreprise californienne, il y a CHIEMO (www.chiemo.com), qui sera bientôt disponible.

Une alternative à Whatsapp ou Facebook Messenger. Gratuit, et sans pub.

02/12/2013 12:42

[…] Channel 4 diffuse un reportage édifiant sur le volume d'informations personnelles automatiquement collectées par les applications mobiles. Comment lutter ?  […]

02/12/2013 14:33

[…] Une étude de la chaîne britannique Channel 4 vient de démonter qu'un smartphone standard émet en moyenne 144 000 requêtes par jour, à plus de 300 serveurs disséminés autour du globe ! Comment lutter contre cette impressionnante fuite d'informations personnelles ?  […]

02/12/2013 18:54

[…] Channel 4 diffuse un reportage édifiant sur le volume d'informations personnelles automatiquement collectées par les applications mobiles. ?  […]

02/12/2013 23:38

[…] Une étude de la chaîne britannique Channel 4 vient de démonter qu'un smartphone standard émet en moyenne 144 000 requêtes par jour, à plus de 300 serveurs disséminés autour du globe ! Comment lutter contre cette impressionnante fuite d'informations personnelles ? …  […]