Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

Virus Android : 7 symptômes qui ne trompent pas

Chaque année, les infections répertoriées sous Android (Google) se multiplient. De plus en plus insidieux, ces logiciels malveillants sont parfois très discrets. Mais voici 7 symptômes qui devraient vous mettre la puce à l’oreille.

En 2012, selon Kaspersky Lab, plus de la moitié des infections informatiques répertoriées concernait pour la première fois les appareils nomades (smartphones, tablettes), au premier rang desquels ceux fonctionnant sous Android. Il n’est cependant pas toujours facile de détecter la présence d’un malware, tant leurs actions peuvent être discrètes. Voici néanmoins 7 signes qui devraient vous alerter :

1. L’apparition intempestive de publicités indésirables

Fort heureusement, les adwares sont beaucoup plus pénibles que dangereux. Ils restent néanmoins des logiciels malveillants, qui dépendent souvent d’applications a priori anodines (ex : jeux gratuits).

2. Des pics de consommation Internet

Certains malwares nécessitent des connexions Internet importantes et régulières, pour télécharger des publicités, des fichiers volumineux, ou envoyer des messages. Surveillez par conséquent les consommations de données (datas), elles peuvent vous mettre la puce à l’oreille. L’application ZDbox pourra par exemple (entre de nombreux autres services) vous fournir un rapport régulier et automatique des données consommées.

3. Des factures anormalement élevées

Certaines applications malveillantes sont conçues pour communiquer discrètement vers des numéros surtaxés (appels, SMS). Si votre facture mensuelle fait part de consommations hors-forfait dont vous n’arrivez pas à déterminer l’origine, il est probablement temps de faire le ménage dans vos applications !

4. Des applications « qui se sont installées toutes seules »

Certains malwares mobiles sont dédiés au téléchargement automatiques d’applications payantes sur Google Play (Android Store), voire sur des plateformes officieuses (et donc encore moins sécurisées). Là encore, il est conseillé de faire le ménage et de ne garder que les applications que vous utilisez réellement. L’autre astuce consiste à refuser toute installation d’application en dehors de celles proposées par Google Play (Paramètres > Sécurité > Sources inconnues (décocher)).

5. Des applications aux fonctions superflues

Il arrive que des applications, a priori officielles et reconnues, soient des imitations : auquel cas elles n’hésitent pas demander des autorisations qui n’ont a priori aucun lien avec leur finalité avouée (ex : envoi de SMS).. Plus généralement, même pour des applications populaires, les autorisations demandées sont souvent extravagantes. C’est le prix à payer pour une applications gratuite ! Mais généralement pas idéale pour notre sécurité ou notre vie privée…

6. Des anomalies bancaires

A l’instar des virus qui contaminent nos ordinateurs, les applications mobiles malveillantes sont aujourd’hui capables de dérober des identifiants et mots de passe. Certaines, comme SpyEye, sont mêmes uniquement dédiées au vol d’informations bancaires. C’est ce qu’on appelle des Banking Trojans. Surveillez par conséquent tout mouvement suspect sur vos comptes bancaires, si possible depuis un ordinateur personnel, vierge de tout virus, à partir d’un réseau privé (tout en évitant si possible le Wi-Fi).

7. Une demande de rançon pour débloquer l’appareil

Les rançongiciels (ou ransomwares) existent aussi sur nos appareils mobiles : ils exigent le paiement d’une certaine somme pour « libérer » un smartphone paralysé. S’ils prennent parfois l’apparence de solutions de sécurité (ex : antivirus), sachez qu’aucune entité légitime ou honnête ne bloquera un téléphone pour réclamer de l’argent.

Comment éviter les virus sous Android ?

Lorsqu’un de ces symptômes apparaît, le mal est déjà fait. Mieux vaut donc prendre dès à présent quelques précautions :

  • Ne pas « rooter » son smartphone : si ce « débridage » peut sembler séduisant (meilleure personnalisation, téléchargement gratuit d’applications payantes), il se fait malheureusement au détriment de la sécurité…
  • Faire bien attention aux autorisations demandées lors de l’installation d’une application : si une autorisation vous semble inadéquate (ex : envoi de SMS), abandonnez l’installation.
  • Choisir un code PIN différent de 0000 ou 1234, trop courants. Sachez aussi qu’un code PIN peut être supérieur à 6 chiffres ! Dans les paramètres (Sécurité > Verrouillage de l’écran), vous pouvez choisir de taper ce code pour chaque déverrouillage d’écran (et non plus seulement au démarrage de l’appareil). Cette option est plus sécurisée que le traditionnel schéma à effectuer avec le doigt.
  • Ne télécharger des applications que depuis le Market officiel (Google Play). Cf. symptôme n°4.
  • Eviter de se connecter aux réseaux Wi-Fi publics, notamment pour accéder à des espaces personnels ou bancaires : vos identifiants et mots de passe risquent d’être capturés.

Plus généralement, pour assurer un minimum de sécurité sur son smartphone (Android ou autre), ne succombez pas à la boulimie des applications ! C’est en effet souvent via ces programmes que les logiciels malveillants se répandent… Si un ménage de printemps doit être fait, l’application aSpotCat peut vous y aider.

 

Source : journaldugeek.com

Suggestions de contenu lié à cet article
TAGS Androidapplicationmalwaresécuritésmartphone

11 commentaires

Répondre à Clément Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«Autorisemi et Autorisemoi sont sur un bateau.»

Dans le texte ci dessus, autorisemi tombe à l'eau. qui est-ce qui reste ?

Votre réponse :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

livebox81600
24/09/2013 18:47

L'article est faux car sur le play store, contrairement a la legende,il y a des malware et le root n'est pas dangereux car il permet d'installer des rom de version surperieur pour se proteger des failles de securite et sa permet d'avoir un pare feu

Clément
29/10/2015 01:26

Rooter son smartphone comporte plus de risque qu’il n’y paraît !Tu crois que tu es protéger mais en fait c’est faux!Non seulement tu cours le risque de bloquer ton téléphone mais tu cours également le risque de perdre la garantie de réparation en cas de panne ou d’erreur de manipulation de ton téléphone et il demeure beaucoup plus vulnérable aux virus et chevaux de Troie!!!

Patrick
23/12/2013 12:00

Le root n'est pas dangereux… Si rooter est dangereux, utiliser son ordinateur en administateur pour faire n'importe quoi oui c'est dangereux.. La plupart des gens qui root leur appareil c'est bien pour installer des applications gratuites pour ne pas sortir la carte bleu… et comme dans ce monde presque rien n'est gratuit

Huc
07/07/2014 16:54

Mouais, enfin, quand un site essaie d’installer une trentaine de cookies sur un poste qui se connecte (c’est le cas du votre), on évite de parler de malware…

delors loemba
25/02/2015 18:24

salut, je voudrias dedier des difficultés que rencontre dont reçament avec mon smartphone car j’ai comme une sorte de deséquilibre tactyle dans mon smatphone que je n’arrive pas a resoudre. Je demande si quelqu’un ce genre d’annomalie pour me permettre de la radiquée. Merci!

da fonseca
01/03/2015 18:23

j’ai détecté un symptôme depuis l’année dernière sur mon Galaxy S3.

JB
28/06/2016 15:53

Très franchement, article pleins de conneries et titre putacliquesque.

Cela ne présente aucunement des virus Android.

Celà présente des failles exploitables, mais rien tel qu’un trojan ou un spyware.

Quand à l’ARP sppofing (le fait de capturer à la volée les paquets sur un réseau wifi) c’est une faille commune à tout les réseaux wifi, absolument rien à voir avec Android.

Article torché et écrit par un péquenaud qui n’y connait rien.

Apprenez à hack vous même si vous voulez être vraiment protégé. Ce genre d’article c’est du niveau de « il faut regarder des deux côtés avant de traverser la route, et attendre que le petit bonhomme soit vert »

Mestaoui
13/07/2016 14:49

Aider moi!!!!!
Parfois sur mon telephone samsung galaxy s6 edge jai des pub qui safiche dun coup et sa me le fait souvent quand je joue a un jeu quelconque bam une pub quand je regarde facbook bam une pub quand jenvoie un message a ma mere bam une pub…ect
Aider moi jarive pas a enlever sa.Jai telecharger une aplication et sa ma fai sa.

lea
27/08/2014 23:58

C’est rien

17/09/2013 12:41

[…] Les logiciels malveillants (malwares) sont toujours plus nombreux sous Android. Comment détecter leur présence sur un smartphone ou une tablette ?  […]

23/10/2013 14:53

[…] à mon réseau, à mon stockage. A chaque fois, je me pose la question du risque potentiel. Voir ici, par exemple. Je me fais peut-être du souci pour rien, mais il n’empêche, l’univers est totalement […]