Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

COVID : attention aux arnaques !

COVID : attention aux arnaques

La crise du COVID ne met pas uniquement à mal nos institutions, nos défenses immunitaires et nos finances, elle est aussi l’occasion d’un déchaînement des arnaqueurs et voleurs en tous genres.

J’ai reçu un email cet après-midi qui m’indiquait que, pour débloquer la livraison de mon colis, je devais régler la somme de 2,99 Euros. Il se trouve que j’attends un colis et que j’avais demandé à Colissimo un changement d’adresse. Il ne m’apparaissait pas illégitime que Colissimo me demande une contribution…

Mais quand j’ai vu l’email j’ai eu un doute, jugez plutôt :

Email d’arnaque associé à Colissimo

Le faux est plutôt de bonne qualité, comme souvent. Mais, comme souvent, une faute d’orthographe attire l’attention. A croire que les faussaires veulent se faire prendre…

Une petite faute de frappe révélatrice de l’arnaque…

Plutôt subtile comme erreur, au début de la journée ou après l’apéro on ne la voit même pas.

C’est donc l’occasion à ne pas manquer pour vous rappeler les règles importantes de prudence vis-à-vis des emails dans lesquelles de l’argent vous est demandé :

  • quand on vous demande de l’argent, commencez par ignorer l’email. Ne l’effacez pas tout de suite, sauf si vous êtes sûr de vous.
  • revenez sur l’email plus tard et relisez-le, vous verrez peut-être des choses qui vous surprendront.
  • en cas de doute, jetez le message.
  • si vous pensez que c’est important, appelez l’émetteur.

Dans certains cas il n’est même pas besoin de réfléchir :

  • les impôts ne remboursent jamais sur une carte bancaire,
  • les banques n’envoient pas d’email, elles appellent.

Autres réflexes précieux :

  • ne cliquez pas sur le lien dans l’email, utilisez vos favoris pour aller sur le site de la banque, des impôts, etc.
  • Vérifiez l’identité du site sur lequel vous êtes connecté.
  • Vérifier l’adresse du lien (directement dans l’email si possible comme dans la capture d’écran ci-dessous, ou dans le navigateur après avoir cliqué sur le lien).
  • n’ouvrez jamais une pièce jointe d’un émetteur que vous ne connaissez pas.
Ce lien n’amène pas du tout sur le site de Colissimo.
Suggestions de contenu lié à cet article
TAGS arnaquecolissimocovidLa Poste

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«2 + 2 = 5 (selon Radiohead)»

Dans le texte ci dessus, quel est le résultat de 2+2 selon radiohead ?

Votre réponse :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.