Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :
Fiches théoriques

Qu’est-ce qu’un proxy ?

Le terme de proxy est utilisé dans différentes situations en informatique : dans les réseaux mais aussi les logiciels. En français il s’agit d’un mandataire, c’est-à-dire un programme ou serveur qui sert de relai entre deux autres programmes ou serveurs.

 Le proxy, un relai entre deux programmes ou serveurs

Un proxy est donc en quelque sorte un passe-plat. Il transmet les demandes du client au serveur.

Pour quoi faire ?

Si c’était seulement un passe-plat, on aurait meilleur compte de faire communiquer directement un client et un serveur sans intermédiaire, cela ne ralentirait pas la connexion au moins.

En fait si l’on utilise un serveur proxy c’est souvent parce qu’on a besoin de filtrer les échanges ou d’en modifier le contenu. En effet, puisque le serveur proxy passe les plats, il peut très bien les goûter et si le goût ne lui convient pas (ou plutôt à l’administrateur), il va ajouter un peu de sel, de poivre, de thym et de laurier… Ou alors il va carrément renvoyer le plat si le contenu ne lui convient pas du tout.

Concrètement un proxy sera utilisé dans les sociétés pour sécuriser le réseau interne et éviter la propagation de virus en interdisant la connexion aux messageries personnelles des employés (gmail.com, yahoo.fr, etc). Il interdira aussi toutes les communications du type messagerie instantanée, ou les connexions à Facebook et compagnie. Ça c’est pour la partie filtrage du contenu.

Il y a bien d’autres utilisations qui sont faites d’un proxy, comme celle de filtrer les virus dans les fichiers récupérés depuis internet. Un proxy peut tout faire avec les données qu’il transmet, dans un sens comme dans l’autre : il peut les lire et les modifier.

Ça sert à faire du flicage alors ?

Dans un certain sens oui mais ce flicage est une mesure indispensable de protection dans de nombreuses sociétés : les virus arrivent par internet, l’espionnage industriel se fait par internet, etc.

Paradoxalement une utilisation de plus en plus répandue chez les internautes soucieux de protéger leur vie privée et leur anonymat consiste à utiliser un serveur mandataire pour leur navigation. Certains serveurs proxy publics ou privés ont pour fonctionnalité de nettoyer les échanges de données pour en retirer tout ce qui est personnel. L’utilisation d’un serveur proxy est généralement accompagnée d’une modification de l’adresse IP du client, ainsi le serveur aura l’impression que l’adresse IP du client est celle du proxy et non sa véritable adresse IP.

 Le proxy, un moyen de masquer sa véritable adresse IP

Il est bien sûr possible d’utiliser un proxy, pour se connecter à un proxy, et ainsi de suite pour changer plusieurs fois d’adresse IP et de pays afin d’être le plus anonyme possible. C’est-à-dire en fait de compliquer la tâche des enquêteurs qui voudraient vous retrouver…

Il y a des risques ?

Comme toujours la réponse est un peu contenue dans la question… La sécurité est une affaire de confiance et de précautions. Un serveur proxy, si ce n’est pas vous qui le gérez, vous ne savez pas ce qui est fait des données qui transitent par lui.

Imaginez que vous choisissiez d’utiliser un proxy web pour surfer sur des sites illégaux dans votre pays. Sur ces sites illégaux vous vous sentez en confiance car vous y accédez « anonymement » grâce au proxy. Vous n’êtes malgré tout pas si anonyme que cela car votre ordinateur a toujours la fâcheuse habitude de transmettre un certain nombre d’informations sur vous sans que vous vous en rendiez compte. Par exemple lorsque vos logiciels se mettent à jour ou que votre messagerie recherche les nouveaux messages, votre adresse e-mail peut-être transmise, voire davantage. Il se peut même que vous en profitiez pour vous connecter à votre compte bancaire…

Et si le proxy que vous utilisez était malhonnête et enregistrait toutes les informations qui passent à travers lui ?

 Un proxy c'est bien, un proxy malveillant ça craint

Il va de soit que cela peut se faire à tous les nœuds d’interconnexion entre votre PC et le serveur que vous visitez, mais ces nœuds sont généralement gérés par des organisations contrôlées et situées dans des pays démocratiques. Vous serez éventuellement espionnés, mais par des gouvernements.

Le risque peut sembler grand lorsque vous accordez votre confiance à un serveur proxy qui vous propose l’anonymat dans des conditions opaques. Nous vous conseillons de consulter au moins les conditions générales de ventes du site et les mentions légales pour connaître l’emplacement du site et identifier clairement s’il est géré par une entreprise digne de confiance ou non.

 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«Le temps est maussade»

Dans le texte ci dessus, comment est le temps ?

Votre réponse :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

boix
30/10/2017 09:23

bonjour,
si je comprend bien ou a peu près, les VPN que l’on vend ne sont pas garanti à 100%
on peut se faire attraper par Hadopi
donc c’est plus ou moins de l’arnaque et l’on ne peux pas se retourner contre le fournisseur de logiciel

fhfd
18/02/2018 16:59

oui

fhfd
18/02/2018 16:59

oui da