Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

Free limite l’usage du Free WiFi à une seule connexion

Un identifiant Free WiFi permettait jusqu’à présent de se connecter à n’importe quelle Freebox en Wi-Fi. Pour éviter les abus et les usurpations d’identité, cette pratique est désormais limitée : un même identifiant ne pourra plus servir à plusieurs connexions simultanées.

Edit 13/11/2012
Toujours selon Univers Freebox, Free reviendrait actuellement sur sa position : des freenautes parviennent désormais à se connecter à 4 hotspots Wi-Fi différents avec un seul et même identifiant.

Free a été le premier FAI français à proposer un hotspot communautaire : le Free WiFi. Ce service permet à un client Free ADSL de se connecter en Wi-Fi à n’importe quelle autre Freebox (hotspot Wi-Fi), grâce à un identifiant personnel. Cette connexion ne se fait pas directement sur le réseau Wi-Fi privé d’une Freebox, mais sur un canal Wi-Fi limité, séparé (propre au Free WiFi). Depuis le 31 octobre, Free a décidé de limiter l’usage de ces identifiants à une seule connexion à la fois.

Pourquoi ce changement de règles ?

La sécurité

Le problème est que de nombreux « Freenautes » partagaient leur identifiant personnel avec des amis en manque de connexion, voire pire, sur divers sites et forums, pour que tous les internautes puissent éventuellement en bénéficier un jour. Dans les faits, cette pratique a pour conséquence de transformer le réseau de hotspots communautaires Free en un réseau de hotspots publics. Par ailleurs, si un internaute se livre à des activités illégales (ex : téléchargement illégal) à partir d’un hotspot Free Wi-Fi grâce à des identifiants qui ne sont pas les siens, c’est le propriétaire des identifiants qui risque d’être inquiété ! Il est donc important de ne jamais partager ses identifiants personnels Free Wi-Fi. Ou n’importe quel autre identifiant personnel d’ailleurs !

L’utilisation par des mobinautes non-clients de Free

Free propose le Free WiFi à ses abonnés, pas aux autres internautes : c’est le principe du hotspot communautaire. Pourtant, à cause du partage d’identifiants personnels sur le web, de nombreux internautes qui n’ont aucun contrat chez Free utilisent le Free WiFi. Parfois peut-être au détriment des Freenautes : le débit d’un hotspot Free WiFi est déjà limité. Si plusieurs mobinautes s’y connectent en même temps (même à partir d’identifiants différents), le débit sera alors divisé, en proportion du nombre de personnes connectées. Il n’est donc pas surprenant de voir Free vouloir réserver le Free WiFi à ses seuls clients. D’autant que, désormais, presque tous les FAI français proposent un hotspot communautaire…

Le basculement 3G / Wi-Fi

Depuis le printemps dernier, Free propose à ses abonnés mobiles friands de connexion internet (Data) de basculer automatiquement et instantanément de la 3G vers le Wi-Fi, lorsqu’une Freebox est à portée : cela permet au mobinaute d’avoir un accès plus rapide, et à Free de désengorger son réseau 3G (d’autant qu’une partie de ce réseau appartient dans les faits à Orange, et que son utilisation coûte cher à Free). Plus d’infos : EAP-SIM : de la 3G au FreeWiFi, et vice versa, en un clin d’œil.

Comment Free limite-t-il l’accès au hotspot ?

Pour limiter cette tendance à partager sur le web ses identifiants Free WiFi, Free a décidé le 31 octobre dernier de limiter l’usage des identifiants Free WiFi à une seule connexion à la fois : si l’un d’entre eux est déjà en cours d’utilisation sur un hotspot Free WiFi, il est désormais impossible de l’utiliser de façon simultanée sur un autre hotspot Free WiFi. Le second utilisateur de l’identifiant découvrira en effet ce message sur son écran : « Erreur, vous êtes déjà connecté« .

Pour rappel, les freenautes ne peuvent avoir accès à un hotspot Free WiFi que si eux-mêmes ont accepté de partager leur Freebox en Free WiFi. A noter également que cette nouvelle mesure de sécurité ne concerne bien sûr pas les connexions aux réseaux Wi-Fi privés des Freebox : un abonné Free pourra toujours connecter plusieurs équipements (ordinateurs, tablettes, consoles, etc.) à son réseau personnel.

La limitation du Free WiFi va faire quelques malheureux…

Bien sûr, ceux qui utilisaient les hotspots Free WiFi alors qu’ils n’étaient pas clients Free risquent de grogner. Mais c’est ainsi ! Qu’ils se renseignent, leur opérateur Internet propose probablement le même type de service aujourd’hui.

En revanche, certains clients Free risquent d’être pénalisés par cette nouvelle pratique : un couple ne pourra par exemple pas utiliser simultanément deux hotspots Free WiFi différents avec leur seul identifiant Free. Les parents, qui donnent à leurs enfants l’identifiant Free WiFi lorsqu’ils partent en vacances pour qu’ils donnent quelques nouvelles, seront peut-être aussi déçus par la nouvelle limitation : et oui, l’identifiant est personnel (au nom de l’abonné Internet), mais sert souvent à tout un foyer

Source : universfreebox.com

Suggestions de contenu lié à cet article
TAGS boxhotspotinformations personnellesinternetsécuritéWiFi

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«2 + 2 = 4»

Dans le texte ci dessus, 2 + 2 = ?

Votre réponse :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

popov
10/11/2012 12:58

Ce service devenant inutilisable, je conseille aux freenautes de couper l’accès FREEWIFI à partir de leurs freebox en espérant que beaucoup le fasse et que FREE perdre quelques clients …. Ce service était à la base un argument de vente
peut être réactiveront ils le service en le limitant à 3 ou 4!.. il y avait surement des abus, mais ils auraient pu penser quand même aux familles ou aux colocataires!

Zizi51
10/01/2013 16:03

un peux vieux comme article maiis je viens à l’instant de m’en rendre compte alors je réagis dessus. Etant client Free je trouve ca assez dégueu aussi !!

Mais pour le commentaire du dessus, sachez que vous pouvez désactiver le freewifi mais garder actif votre réseau « personnel » qui peut être atteints qu’a l’aide d’une clé WPA2…

Rose
09/06/2014 16:33

Voici ma question : ma ligne internet étant altérée -à la suite d’un orage- je me suis connectée au réseau wifi public avec des identifiant et mot de passe qui m’ont été communiqués lors de mon inscription à wifi.
Quel risque y-a-t-il à se connecter de la sorte ?
Merci de me répondre
Cordialement

Panoptinet
10/06/2014 09:10

Bonjour Rose,
Une connexion au Free WiFi ne peut être que temporaire, pour deux raisons :

1. Le débit est assez restreint (ainsi que les usages web)

2. Et surtout, ce n’est pas très sécurisé : vos identifiants servent à vous authentifier (comme client Free) sur le réseau, et non à chiffrer la connexion.
Cela signifie que si une autre personne est connectée avec ses identifiants au même hotspot FreeWiFi que vous, elle peut théoriquement intercepter toutes les données que vous envoyez ou recevez sur Internet (mots de passe, identifiants, courriels, documents, etc.).

Rose
10/06/2014 12:37

Bonjour,
Je vous remercie de votre réponse. Mais comment faire autrement que me connecter à freewifi -sans internet depuis le 22 mai- et free me laisse sans réponse depuis le ticket incident.
J’ai un antivirus, je pensais que cela suffisait.
Avez-vous des solutions à proposer ?
Merci encore,
GB

Panoptinet
10/06/2014 14:39

Hélas, un antivirus ne fait que détecter que les logiciels malveillants (et encore, pas tous) sur votre ordinateur, il ne protège pas les connexions sans fil, et les informations que vous faites transiter dessus…

En attendant que le problème soit réglé par Free, la meilleure alternative serait d’emprunter le réseau WiFi d’un voisin de confiance (qui pourra théoriquement intercepter vos données également, sauf qu’à lui vous lui faites confiance ;-), ou naviguer en 3G/4G sur votre smartphone ou votre ordinateur (connexion 3G/4G partagée en WiFi avec votre ordinateur, si votre opérateur mobile le permet).

david
07/10/2014 22:04

code fonctionnel freewifi
ID : 3245903054
MDP : qJZx3YRKVZQwAHTw

Lenfant
04/02/2018 18:59

Es ce qu on peut-être voler sur son compte en banque en ligne si ont utilise un code qui n es pas à nous