Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

Permis Internet : le web s’apprend aussi à l’école

En partenariat avec la Gendarmerie nationale, l’assureur AXA propose à des élèves de CM2 de passer leur « Permis Internet » afin de mieux les sensibiliser aux risques numériques. Une initiative qui sera expérimentée dès janvier dans 38 départements français.

Malheureusement, comme en atteste l’infographie suivante, tous les parents ne comprennent pas les risques que peut comporter la navigation sur Internet, y compris pour eux : exposition des données personnelles, phishing, logiciels malveillants, etc. Dès lors, comment peuvent-ils apprendre à leurs enfants à utiliser l’outil web en toute sécurité ?

Les parents et les enfants ne perçoivent pas Internet de la même manière

Une formation élémentaire

L’assureur AXA, en partenariat avec la Gendarmerie nationale (brigades de prévention de la délinquance juvénile), s’apprête à expérimenter un Permis Internet dans les écoles primaires, pour les élèves de 9 à 11 ans, en s’appuyant sur du matériel pédagogique spécialement conçu pour le dispositif. L’objectif est d’inculquer aux enfants les bonnes pratiques élémentaires sur Internet :

  • E-mails malveillants, sites frauduleux
  • Utilisation des moteurs de recherche
  • Téléchargement illégal
  • Cybercriminalité
  • Utilisation des plateformes de discussion (chat)
  • Utilisation des données personnelles (nom, adresse e-mail, etc.) et des réseaux sociaux
  • Contenus non-adaptés à l’enfance, etc.

Intégrée au temps scolaire, cette formation sera dispensée dans 38 départements français, dès janvier 2014, en plusieurs temps : une présentation du permis par un gendarme, des sessions de cours assurées par le professeur des écoles, puis un examen final.

Comment passer son permis Internet ?

Si la formation n’est pas dispensée dans l’école de votre enfant, il est tout de même possible d’obtenir le Permis Internet via un petit quizz en ligne, qui comporte une douzaine de questions. Un petit test amusant et instructif, à effectuer avec un parent, et que même Panoptinet a obtenu (sans tricher) !

Youpi, on a eu notre Permis Internet ! o/

Pour en savoir plus sur le Permis Internet proposé par AXA et la Gendarmerie nationale, visionnez cette petite introduction vidéo :

De nombreux parents estiment que leurs enfants connectés sont en sécurité, parce qu’ils restent à portée de vue, dans l’enceinte du domicile. Pourtant, sur Internet, c’est comme s’ils étaient dehors, livrés à de potentiels risques, ou à certains individus malveillants. L’initiative du Permis Internet qui consiste à sensibiliser les enfants à ces risques est dès lors une bonne chose. On peut cependant regretter qu’elle ne s’adresse pas aux enfants ayant moins de 9 ans, eux aussi largement connectés.

 

Source : letelegramme.fr
Images : AXA

TAGS informations personnellesinternetpédagogiesécurité

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«Pêche Pomme Poire Abricot !»

Dans le texte ci dessus, y'en a un qui est en trop  !

Votre réponse :

14/12/2013 09:08

[…] Avec la Gendarmerie nationale, l'assureur AXA propose aux élèves de CM2 une sensibilisation aux risques du web et l'obtention d'un "Permis Internet".  […]

14/12/2013 13:09

[…] “ Avec la Gendarmerie nationale, l'assureur AXA propose aux élèves de CM2 une sensibilisation aux risques du web et l'obtention d'un "Permis Internet".”  […]

17/12/2013 10:42

[…] En partenariat avec la Gendarmerie nationale, l'assureur AXA propose à des élèves de CM2 de passer leur "Permis Internet" afin de mieux les sensibiliser aux risques numériques. Une initiative qui sera expérimentée dès janvier dans 38 départements français.Malheureusement, comme en atteste l'infographie suivante, tous les parents ne comprennent pas les risques que peut comporter la navigation sur Internet, y compris pour eux : exposition des données personnelles, phishing, logiciels malveillants, etc. Dès lors, comment peuvent-ils apprendre à leurs enfants à utiliser l'outil web en toute sécurité ?  […]