Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

Potati, le navigateur sécurisé pour les enfants

Le web regorge de sites déconseillés aux enfants. Pour éviter qu’ils ne « tombent » dessus, deux types de solutions existent : le contrôle parental et le navigateur sécurisé. En voici un bien fait et très complet, Potati.

Aujourd’hui, les enfants appréhendent très bien les nouvelles technologies et vont facilement sur le web avec nos ordinateurs, smartphones ou autres tablettes. Si de nombreux supports ont été créés pour eux sur la Toile (jeux, dessins, vidéos, etc.), il reste difficile de les laisser surfer sans surveillance, tant les sites déconseillés (pornographiques notamment) pullulent. Les FAI proposent bien sûr le paramétrage d’un contrôle parental sur leur box, mais ils ne sont pas tous très performants. C’est pourquoi les navigateurs web spécialement conçus pour les enfants peuvent être un excellent recours. Voici par exemple Potati, un navigateur sécurisé pensé pour les enfants de 3 à 12 ans.

Potati est autant un navigateur qu’un portail vers des ressources spécialisées. Logiciel simple et rapide, il faut dans un premier temps que les parents enregistrent un mot de passe, puis créent un profil pour chaque enfant utilisateur : prénom, avatar, âge, etc.

Nos chères têtes blondes peuvent ensuite accéder en tout sécurité à de nombreux contenus adaptés à leur âge : par exemple, pour un enfant de 4 ans, la catégorie « Jouer » propose plus de 80 sites, et la catégorie « Apprendre » pour un enfant de 7 ans donne accès à plus de 250 sites ! Le logiciel propose une limitation horaire (1h par défaut), histoire que les enfants ne restent pas scotchés à l’écran toute la journée. Cette limitation est bien entendu configurable par les parents.

Proposé pour les ordinateurs Mac OS et Windows, le navigateur Potati est entièrement utilisable avec la souris, et dispose d’un accompagnement vocal pour nos lilliputiens qui ne savent pas encore lire. Le système de filtrage n’est pas basé sur une interdiction de sites, mais au contraire sur leur autorisation : par défaut, tous les sites non inclus dans le portail sont interdits, mais il est possible d’en ajouter manuellement, à l’aide du mot de passe parental.

Deux licences sont disponibles sur le site de Potati :

  • Version gratuite : utilisation libre à raison de 1h par jour et 3h par semaine maximum, tout à fait convenable pour tester le logiciel.
  • Version à 29,90€ : utilisation illimitée.

Les enfants qui ont essayé Potati semblent convaincus très rapidement. Qu’en penseront les vôtres ?

 

Source : cachem.fr

Image : By POTATI (Own work) [Public domain], via Wikimedia Commons

TAGS informatiqueinternetpédagogiesécurité

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«Sarah Connor ?»

Dans le texte ci dessus, répondez oui ou non, mais la vérité.

Votre réponse :

lololo
13/05/2013 03:25

ridicule
un fake navigateur ne permet pas d’accéder au contenu du vrai web et en plus, cautionner ce genre de navigateur leur permet de se faire un pognon monstre en passant des partenariat avec les sites web qu’ils vont ensuite proposer en exclusivité à nos « liliputiens, tetes blondes etc… » les termes ne manquent pas sur ce billet de merde.

Bref, préférez une prévention orale, en sensibilisant vos enfants plutôt qu’en permettant à des développeurs de logiciels inutiles de pulluler sur le web.

Et puis de toute manière, à partir de 10-14ans, les enfants font eux même leurs recherches sur le web et tentent d’accéder aux sites porno, et quoi que vous fassiez ils arriveront forcement un jour ou l’autre à acceder au veritable navigateur de l’ordi et vous l’aurez dans l’os.

La meilleure solution reste encore d’interdire l’accès au web à vos enfant tant qu’ils n’ont pas 12-14ans, ça leur évitera l’addiction au porno, jeux vidéo et au web.

La generation YouPorn (1996-2013+)vous fera des cheveux blancs assez rapidement.