Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

La solution au malware demandeur de rançon (CryptoLocker)

Enfin une solution au logiciel malveillant CryptoLocker ?

FireEye et Fox-IT proposent une solution simple et gratuite pour débloquer tous les fichiers d’un ordinateur infecté par le ransomware CryptoLocker. Comment l’utiliser ?

Les logiciels malveillants de type « ransomware » comme CryptoLocker sont particulièrement gênants, et coriaces à supprimer : dès qu’ils infectent un ordinateur, ils chiffrent tous les documents, de sorte que l’utilisateur ne peut plus les ouvrir ou les utiliser. Pour les retrouver, le paiement d’une rançon est exigé, mais cette solution est largement déconseillée :

  • Le paiement de la rançon conforte les cybercriminels dans leur entreprise malveillante
  • Il ne permet que rarement de récupérer l’accès aux fichiers bloqués

Jusqu’à présent, la seule solution était de mettre les mains dans le cambouis et de se faire quelques cheveux blancs en tentant une réparation manuelle (ex : Virus du faux message de la gendarmerie : la solution !). Mais pour CryptoLocker – le ransomware le plus répandu (200 000 infections répertoriées aux USA, rien qu’en avril 2014) – il existe désormais une solution plus simple.

Decryptcryptolocker

Les sociétés de cybersécurité FireEye et Fox-IT ont examiné par rétro-ingénierie le malware CryptoLocker, et ont réussi à développer un antidote, gratuit et disponible pour tous  : Decryptcryptolocker.

Comment utiliser Decryptcryptolocker ?

Rendez-vous sur https://www.decryptcryptolocker.com/, et saisissez une adresse mail valide dans le champ « Email Address ».

Cliquez ensuite sur le bouton « Choose File » pour envoyer un des fichiers bloqués (2 Mo maximum) : envoyez de préférence un fichier qui ne contient pas de données personnelles.

Recopiez enfin le code de sécurité (Captcha), et cliquez sur le bouton « Decrypt it! ».

Comment utiliser Decryptcryptolocker

Vous recevrez alors un courriel contenant un lien de téléchargement du logiciel de restauration, ainsi qu’une clé à usage unique.

Les mutations de CryptoLocker

Ne croyez cependant pas que cette solution, aussi simple soit-elle, ne permette d’éradiquer définitivement la menace CryptoLocker : d’autres variantes se répandent sur d’autres plateformes, telles que Android (Simplocker) ou Synology (SynoLocker).

 

Source: itespresso.fr
Image: Flickr / stereotyp-0815 / CC BY-NC-SA 2.0

Suggestions de contenu lié à cet article
TAGS cybercriminalitéinformatiquemalwaresécurité

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«« Je ne vois que le soleil qui rougeoie et le ciel qui bleuoie »»

Dans le texte ci dessus, de quelle couleur est le soleil  ?

Votre réponse :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.