Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

Les hackers connaissent-ils déjà votre mot de passe ?

Panoptipass, une solution simple et gratuite pour tester la fiabilité de ses mots de passe

Pour pirater un accès ou un compte web, les hackers utilisent – entre autres – de gigantesques bases de données de mots de passe. Les vôtres en font-ils partie ? Pour en avoir le cœur net, demandez le verdict immédiat de Panoptipass.

Les internautes se soucient généralement assez peu de la solidité de leur mot de passe… Jusqu’à ce que leur messagerie, leur compte Facebook ou leur accès bancaire soit piraté ! Mais comment les pirates peuvent-ils deviner nos mots de passe ? Non seulement grâce à des logiciels spécialisés, mais aussi grâce à de gigantesques bibliothèques de mots de passe, qui peuvent contenir plusieurs centaines de millions de précieux sésames. On y retrouve bien sûr les pires mots de passe au monde, mais aussi leurs variantes, et même des codes dont on pense (à tort) qu’ils sont originaux.

Dans le cadre d’une tentative de piratage, les mots de passe de ces bases de données sont testés un à un (attaque par force brute), à très grande vitesse, grâce à des ordinateurs surpuissants, voire même des réseaux de plusieurs ordinateurs dédiés au cracking.

Savoir si son mot de passe est connu des hackers

Autant dire que tous les mots de passe qui figurent dans ces bases ne protègent aucun accès, quel qu’il soit (messagerie, réseaux sociaux, e-commerce, banque ne ligne, etc.). Les vôtres en font-ils partie ? Pour le savoir, saisissez un de vos mots de passe dans l’application web Panoptipass, rubrique Passwordia Universalis : le verdict tombera en une fraction de seconde !

Si votre mot de passe est effectivement connu des bases de données de cracking, le plus sage est alors de l’abandonner, au profit d’un mot de passe plus original (comme par exemple une phrase de passe).

Savoir si mon mot de passe est assez robuste

Les pirates peuvent aussi utiliser l’attaque par dictionnaire pour compromettre un compte ou un accès : avec cette technique, tous les mots de passe se résumant à un nom commun, un nom propre, une expression, une citation, sont potentiellement en danger. D’où l’intérêt de personnaliser et complexifier ses précieux sésames, par exemple à l’aide de chiffres, de majuscules, et de caractères spéciaux. Vous avez un doute sur la solidité de votre mot de passe ? Faites-lui subir l’infaillible épreuve du Panoptipass, rubrique Pass Crash Test, et croisez les doigts !

Là encore, si votre mot de passe n’obtient pas un résultat positif, oubliez-le au profit d’un nouveau mot de passe, plus long et plus complexe : il protègera plus efficacement vos différents comptes Internet, et toutes les précieuses informations personnelles qu’ils recèlent.

Contrairement à certains sites suspects sur lesquels on hésite à tester son mot de passe, Panoptinet est un site dédié à la cybersécurité et essaie de s’adresser au plus grand nombre : Panoptipass ne mémorise aucun des mots de passe traités. Vos vieux mots de passe sont-ils en train de vivre leurs derniers instants ?

TAGS hackerinformations personnellesmot de passepiratagesécurité

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«« Je ne vois que le soleil qui rougeoie et le ciel qui bleuoie »»

Dans le texte ci dessus, de quelle couleur est le soleil  ?

Votre réponse :

pasmonpass
20/06/2014 14:48

Et comme ça si le pass n’est pas dans les BDD …