Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

Tox, une (future) alternative sécurisée à Skype

Tox, c'est comme Skype, sauf que les échanges sont chiffrés, et donc mieux protégés

Pour tenter d’échapper à la surveillance de masse des échanges électroniques, les internautes optent de plus en plus pour des logiciels qui chiffrent les communications. Et remplacent par exemple Skype par Tox.

Depuis les révélations d’Edward Snowden, nous savons que plusieurs pays – à commencer par les États-Unis – sont capables de surveiller nos activités Internet : courriels, réseaux sociaux, chats, achats en ligne, etc. C’est la raison pour laquelle de plus en plus d’internautes utilisent des logiciels ou des services qui chiffrent les échanges électroniques, qui deviennent alors illisibles (en théorie) en cas d’interception.

Skype est un produit Microsoft, qui ne chiffre pas les échanges entre deux interlocuteurs. Deux raisons suffisantes selon certains utilisateurs pour abandonner ce logiciel, au profit d’alternatives plus soucieuses de nos vies privées. Il existe par exemple Odin pour le chat, ou Jitsi pour les échanges audio et vidéo.

Mais un autre logiciel vient d’émerger : Tox. Développé depuis plus d’un an par des hackers, Tox est aujourd’hui disponible gratuitement sous forme de version Alpha : le logiciel n’est donc pas finalisé et peut comporter de nombreux bugs, mais si vous le souhaitez, vous pouvez l’installer pour participer à son amélioration.

Tox existe pour Windows, OS X et Linux. Son interface est plutôt grand public, et reste simple simple d’utilisation : échanges chat, audio, vidéo. Le logiciel n’accueille aucun espace publicitaire, mais le vrai plus du logiciel, c’est qu’il chiffre toutes les communications (librairie NaCI), garantissant ainsi un minimum la confidentialité des échanges.

L'interface de Tox reste assez simple à appréhender par le grand public

L’initiative est donc intéressante, et chacun peut participer à l’amélioration du logiciel. Si vous êtes convaincu et souhaitez adopter Tox pour tous vos échanges avec vos amis, il faudra néanmoins persuader ces derniers de laisser tomber Skype au profit de Tox ! Et oui, pour être totalement chiffré, un échange doit l’être à ses extrémités (émetteur, récepteur)…

 

Source: open-source.developpez.com

TAGS chiffrementinformations personnellesinternetlogiciel utilitairesécuritévie privée

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«Parapluie Paracétamol Parachute Paranalogie Parasite»

Dans le texte ci dessus, quel mot nous protège le plus des averses  ?

Votre réponse :