Votre nom :
Votre email :
Email du destinataire :

Astuce cambriolage : fermer sa session Facebook sur les lieux du crime

Protéger sa vie privée, c'est penser à se déconnecter des réseaux sociaux après consultation

Un cambrioleur américain a été arrêté par la police, à cause d’un indice qu’il avait laissé dans la maison de sa victime : sa session Facebook ouverte ! D’où l’importance de toujours se déconnecter.

Après s’être introduit discrètement dans une maison, le cambrioleur Nicholas Steven Wig a dérobé de l’argent, des cartes de crédit, une montre, un carnet de chèques, etc. Estimant qu’il avait encore un peu de temps devant lui, il décide de se connecter à Facebook pour prendre des nouvelles de son réseau, depuis l’ordinateur de sa victime. Puis il repart tranquillement avec son butin.

De retour chez elle, la victime remarque un carreau cassé, un désordre inhabituel… Et son PC ouvert sur la page Facebook d’un inconnu, un certain « Nick Dub » ! Il n’a fallu que quelques heures à la police pour retrouver l’identité réelle du cambrioleur débutant, et le mettre sous les verrous…

Penser à se déconnecter systématiquement

Lorsque l’on se connecte à un compte web (réseau social, messagerie, e-commerce, banque en ligne, etc.), la session utilisateur peut rester très longtemps ouverte, même si l’on ferme l’onglet ou la fenêtre du navigateur Internet. Par conséquent, si une autre personne réutilise plus tard ce navigateur, ou le même ordinateur, elle est susceptible de tomber directement sur nos comptes Internet ouverts, et de les utiliser comme bon lui semble (usurpation d’identité, vol des données personnelles, modification du mot de passe, etc.).

Il existe pourtant un geste simple pour éviter ce genre de mésaventure : se déconnecter systématiquement de ses sessions Internet avant de quitter un ordinateur. Par exemple comme ceci sur Facebook :

Comment de déconnecter de sa session (compte) sur Facebook

L’histoire abracadabrantesque de « Nick Dub » (qui – cerise sur le gâteau – avait également laissé des vêtements à lui dans la maison cambriolée !) n’est pourtant pas la première du genre : on se souvient notamment des stupides braqueurs d’un cybercafé, et même d’un mauvais client de taxi ayant oublié son smartphone sur la banquette arrière. Mais ces curieuses anecdotes nous rappellent parfois que certaines mauvaises habitudes sur Internet peuvent nous coûter cher ! D’ailleurs, puisque l’on parle de cambriolage, voici 5 astuces pour ne pas se faire cambrioler à cause des réseaux sociaux !

 

Source: gizmodo.fr

 

TAGS facebookinformations personnellessécurité

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protection anti-spam

«Autorisemi et Autorisemoi sont sur un bateau.»

Dans le texte ci dessus, autorisemi tombe à l'eau. qui est-ce qui reste ?

Votre réponse :

Nicolas
27/10/2016 21:42

Salut,
Cette histoire nous met devant un fait réel: l’importance de sécuriser sa demeure et son compte facebook. Sécuriser sa maison doit se faire en faisant le blindage de ses accès (d’ailleurs voilà une belle référence en Alpes Maritimes http://www.cannes-depannages.fr/serrurier-2/ et pour son PC le plus simple est de se doter d’un mot de passe fort. Vous pouvez le créer là par exemple: https://www.generateurdemotdepasse.com/